Road trip en #Arizona – Antilope Canyon et le Lake Powell

Ce matin, dernier réveil au milieu des pins (ou autre variété d’arbre avec des feuilles dessus). Après deux jours dans le monumental Grand Canyon, nous reprenons la route en direction de la prochaine étape de notre road trip : Antilope Canyon.

A 10h, nous voici enfin prêts, après avoir rangé le van, qui en avait bien besoin 🙈, enfilé trois pulls, croisé un cerf, et vérifié la checklist:

  • Sandwichs : check
  • Playlist : check
  • Thermos de café : check.
  • Réseau : toujours inexistant.

Sur les conseils de notre loueur de van, nous repartons en longeant le South Rim, jusqu’à la sortie Est du Grand Canyon. En route, on s’arrête à chaque point de vue – Grandview Point, Moran Point, Lipan Point et Navajo Point – tous un peu les mêmes, mais tous un peu différents. Au fur et à mesure de la route, la vue sur la Colorado River est de plus en plus belle.

Grand Canyon Colorado River

Arrivés à la sortie, nous laissons derrière nous le Grand Canyon. Devant, c’est la route, toute droite ou presque. On sent que l’on descend du plateau, la vue est superbe, rien à droite, rien à gauche, juste trois buissons qui se battent en duel. La playlist est parfaite, le café encore chaud et la camionnette tient bien la route. Bref, c’est les vacances.

 

Visite d’Antilope Canyon

Après 2h de route sur la route 60, puis sur la « scenic highway 89 », nous arrivons à Page.

L’endroit est quasiment désert, une bourgade qui ressemble plus à une ville-étape faite de bâtiments en béton sans charme, de KFC, PizzaHut ou autres chaînes de restaurations comme seuls (ou presque) savent en créer les Etats-Unis, et à l’occasion, une grande surface ou un magasin de destockage. Aucun intérêt, mais passage obligé car c’est de là que partent tous les tours organisés vers Antilope Canyon.

Ce canyon n’est pas un parc national. Il se situe dans la réserve des indiens Navajo qui disposent de son  droit d’exploitation exclusif. Pas moyen de faire autrement donc, il faudra faire la visite en compagnie de tous les autres touristes du moment et penser à bien réserver en avance (voir plus bas pour les infos pratiques).

A l’heure du départ, nous montons dans un camion semi-militaire, sans porte, ni fenêtre – penser à prendre un foulard pour vous protéger de la poussière – et après quelques 25 minutes de route puis de piste nous y voici. La visite sur place dure environ une heure, le guide vaut ce qu’il vaut, mais le lieu se suffit à lui-même.

Bon, faisons une petite pause. Je tiens par avance à m’excuser de ces photos pas terribles … pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé, on était quand même équipé d’un iPhone, un Android et un Fuji!

Antilope Canyon

Antilope Canyon

Le canyon est hyper étroit et on avance en file indienne, au milieu d’un amas de touristes, ce qui gache un peu l’ambiance. Le site est impressionant, mais si vous êtes pressés par le temps et que vous devez faire des choix lors de votre road trip, c’est une visite dont vous pourriez vous passer.

 

Une nuit à la belle étoile au Lake Powell

16h retour en ville. Pour bien finir cette journée, on a décidé de s’éloigner de la ville et de camper – ou plutôt de se garer – quelque part vers le Lake Powell.

On avait fait un peu de repérage avant de partir en lisant pas mal de blogs et sur notre liste deux options: Alstrom Point et Lone Rock Beach.

Alstrom Point demandait deux heures de piste supplémentaires que n’aurait pas supporté notre camionnette, nous nous sommes donc rabattus sur le deuxième et c’était le plus beau spot de notre voyage. #maxicoupdecoeur

Lone Rock Beach est un « primitive campground », comprendre pas d’électricité et quasiment aucune installation à l’exception d’un petit bâtiment en béton avec deux douches, deux éviers et deux toilettes, installé à l’entrée du site. Faut pas faire le difficile.

En échange de ce manque de confort, un emplacement de choix. On est descendu avec le van sur la plage et on s’est garé au bord de l’eau, devant le dénommé Lone Rock (un caillou tout seul au milieu de l’eau). BBQ sur la plage, ciel étoilé et réveil digne du fameux #vanlife 🙂

Lake Powell Lake PowellLake Powell

 

Et ça c’était ma vue au réveil, en attendant que mon homme me fasse un (vrai) café … on a fait pire 🙂

Relire l’étape 1 de notre road trip ici : « Le parc national du Grand Canyon, Arizona ».

****

Info pratiques :

  • Attention au décalage horaire d’1h entre l’Utah et l’Arizona!
  • Réservez votre visite: nous avions choisis l’agence Antilope Canyon Tours, mais elles ont l’air de toutes se valoir… Comptez $50 par personne pour 2h de visite, trajet inclus.
  • Page n’est pas une ville très sympa, l’ambiance un est peu triste… passez sans y rester.
  • Lone Rock Campground – la nuit coute $10 dollars. Attention, le site se trouve dans le parc national de Glen Canyon, vous ne pourrez pas entrer sans le pass pour les parcs nationaux dont je parlais dans cet article.

Voir les autres articles

Laisser un commentaire