#CityGuide : 4 lieux à ne pas manquer à Venice Beach

Venice, c’est la vie à la plage telle qu’elle devrait être: un parfait mélange entre ville et mer.

On adore ses palmiers, ses ruelles calmes, ses boutiques, restaurants, bars et cafés… Le tout dans une ambiance mi-bord de mer (planches de surf et maillots de bain), mi-marais parisien (talons hauts et sacs griffés). 😎

Pour visiter Venice, le moyen de transport idéal c’est le vélo, facile à louer et souvent disponible gratuitement à votre hôtel ou Airbnb… En selle, Simone !

 

1. Autour d’Abbot Kinney

Il fait beau, il fait chaud, c’est la Californie. ☀️

Entre palmiers, cactus et maisons en bois, c’est un plaisir de se perdre dans les petites ruelles typiques du quartier. Direction Abbot Kinney Boulevard.

C’est autour de cette artère principale, surnommée la « rue la plus cool de l’Amérique » (et qui tient son nom du Monsieur Haussmann local), que se concentrent les cafés, bars, restaurants et boutiques les plus hipsters de la terre.

Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles

Nos adresses préférées 

 

2. Venice Canals

Au début du siècle dernier, lors d’un voyage en Italie, Abbot Kinney tombe amoureux de Venise. Rentré à Los Angeles il décide de reproduire les canaux de la belle italienne, à deux pas de la plage. Ainsi en 1906 née la « Venise de Californie », un petit bout d’Europe plutôt inattendu dans cette ville 100% américaine.

Aujourd’hui, ce quartier calme s’étend sur quelques kilomètres et compte 4 canaux principaux. On le visite à pied, entre pontons, barques et jardins arborés…Détente.

Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles

3. Venice Beach

A deux pas des canaux, on tombe sur Océan Walk. Stands de souvenirs, camions pizzas et spectacles de rue animent cette promenade en bord de mer et attirent les touristes aussi bien que les locaux. The place to be le dimanche après-midi.

Le Skate park et la salle de muscu en plein air font partie du folklore, aussi bien que les cabanes des maîtres nageurs. Un petit air d’Alerte à Malibu (pour ceux qui sont nés avant les années 198…) qui fut d’ailleurs tourné à Venice Beach comme son nom ne l’indique pas. En suivant la piste cyclable, on finira la balade sur le ponton de Santa Monica, noir de monde.

Venice Beach Los Angeles

En fin de journée, rendez-vous sur le seul rooftop de Venice, perché en haut de l’hôtel Erwin. Le High Rooftop Lounge offre une vue imprenable sur la plage, le coucher de soleil et l’océan Pacifique… Magique, surtout après quelques verres de rosé 🍷

Venice Beach Los AngelesVenice Beach Los AngelesVenice Beach Los Angeles

 

4. L’architecture de Venice

Le LA conservancy propose de nombreux tours à faire soi-même pour découvrir Los Angeles autrement : les plus beaux jardins, les lieux de tournage des films City of Light ou 500 days of Summer, Chinatown d’hier et d’aujourd’hui, sur les pas de Charlie Chaplin …

On avait repéré celui sur Venice et son architecture des années 70 à 80. (le guide PDF ici). C’est surtout une bonne excuse pour explorer les ruelles du quartier et découvrir, entre autre, des constructions des architectes Frederick Fisher, Franck Gehry ou encore la maison de l’acteur Dennis Hopper (Easy Rider, Apocalypse Now..). Rien d’incroyable mais la promenade est sympa, surtout à vélo.

Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles Venice Beach Los Angeles

 

Pour les autres articles sur Los Angeles, voir :

Voir les autres articles

Un commentaire

Laisser un commentaire